Accueil arrow La chrono-nutrition

La chrono-nutrition


La chrono-nutrition, c’est manger le bon aliment au bon moment et dans la bonne quantité. C’est la synergie entre la diététique et la chronobiologie qui apporte un équilibre alimentaire en permettant des repas substantiels, sans frustration, sans carences et avec une perte de poids progressive, réelle et durable. Mais la métabolisation des constituants des micro et macronutriments provenant des aliments dépend  de la sensibilité de l’environnement cellulaire.

Sucres à bannir le matin

Chrono-nutrition : le petit-déjeuner Par exemple, contrairement aux sucres lents, les sucres rapides sont stockés le matin et le midi. On grossit donc en mangeant des sucres rapides le matin (confiture, miel, pâtisseries, viennoiseries, biscottes, jus de fruits, pain de mie industriel…à bannir) et le midi (fruit, gâteau, sucre dans le café). Le pancréas, très réactif le matin, s’épuise lors d’une ingestion sucrée en sécrétant un maximum d’insuline pour gérer le sucre en excès dans le sang. Ce type d’alimentation malheureusement courante mène vers un état diabétique, de plus en plus tôt, fléau actuel de notre civilisation.
Comme ce sucre s’avère difficile à métaboliser, d’autres récepteurs à insuline, plus sensibles le matin mais dont la fonction est différente, vont favoriser la mise en réserve des sucres circulants. En plus, vous ferez une hypoglycémie réactionnelle vers 11 H car vous aurez faim!

Bien gérer son calcium

Du fromage pour le calcium Un autre exemple, la prévention de l’ostéoporose doit se faire pendant l’enfance et l’adolescence. Passée la trentaine notre densité osseuse diminue ! Pour prendre au sérieux l’avenir de notre squelette, il n’est jamais trop tard : il faut favoriser l’absorption du calcium. La trame osseuse est constituée de collagène, d’acides aminés, de protéines. Le calcium se fixera UNIQUEMENT si on apporte des protéines de qualité en quantités suffisantes. Oublions le lait et les yaourts dont le calcium ne franchit pas l’osséine humaine, et prenons des fromages le matin, des eaux bien minéralisées de bonne biodisponibilité, des choux et des sardines (avec les arêtes) le soir. Ceci est valable dès l’enfance ! De plus, il faudra du magnésium, du silicium et d’autres minéraux qui entrent dans la composition de l’os, et prendre le soleil un peu ne fera que du bien. Attention au danger des sodas ! Ils extrudent le calcium de l’os, ce qui fait le lit aux fractures et cassures quelques années après !

L’exemple du cholestérol

Du beurre le matin La synthèse endogène du cholestérol suit le rythme de l’enzyme HMG-CoA réductase dont le pic d’activité est le matin. Le matin, l’organisme a donc besoin de gras saturé. Il ne faut donc pas prendre d’antioxydants le matin puisqu’a lieu un phénomène d’oxydation naturelle de l’organisme. Place aux bonnes graisses ! Charcuteries, vrai beurre, fromages, œufs, et des sucres lents pour l’énergie, comme du vrai pain. Alors, sus au Cantal, Coulommiers, Cabécou, Saint Nectaire et autre Mascarpone!

Les pâtes : des sucres lents Attention, par contre à ne pas consommer ces aliments le soir car l’enzyme est alors à son activité minimale, donc vous stockerez sous forme de graisses ! Le cholestérol qu’il y a dans les aliments est le médicament du cholestérol qui se trouve dans le sang, à la  condition impérative de le prendre le matin. On baisse son taux de cholestérol en en consommant le matin ! Résultats d’analyses sanguines à l’appui !

L’obésité expose à des maladies ou accidents cardiovasculaires, métaboliques, respiratoires, rhumatologiques, en diminuant la qualité de vie et l’équilibre émotionnel. En diminuant l’obésité, le cœur fonctionne mieux et la tension artérielle s’améliore. La chrono-nutrition permet de modifier dans le temps le comportement alimentaire.
Suivant notre horloge interne et  écoutant la sensation de faim rythmée par les pics de cortisol, toutes les 3 ou 4 heures, il suffit d’ajuster les repas selon ces pics. En apportant à ces moments précis ce dont l’organisme a besoin, on peut manger du « gras » et du « sucré » tous les jours, toute la vie, et perdre du poids en se faisant plaisir. Il est alors nécessaire d’avoir une vraie prise en charge par un professionnel de la nutrition, et ce sur une longue durée pour dire adieu aux régimes frustrants.


 
haut de la page                       ©2017 - Holiform                       haut de la page